Le multilinguisme dans l’entreprise : le site Internet (2)

À la suite de notre premier billet sur les sites multilingues, voici quelques conseils pour adapter son site Internet.

Premièrement, il faut déterminer le public cible : le fait de savoir qui sont nos clients potentiels, quel est leur pays et quelle est leur culture, nous aidera à choisir les langues et les variantes dialectales dans lesquelles nous devons rédiger les contenus que nous souhaitons publier.

Certaines informations peuvent être partagées avec tous les clients sans modifications. Des renseignements sur les produits standards, le service technique, des tutoriels sont des exemples clairs de contenu global. Une fois rédigé dans une langue, ce matériel fait l’objet d’une traduction dans les autres langues du site.

Nous pouvons toutefois créer des contenus locaux, adressés à un public ou à un marché déterminé, et rédigés dans la langue de notre public cible. Des produits spéciaux, des promotions locales ou des campagnes de publicité sont trois exemples de textes faisant l’objet d’une adaptation ou d’une rédaction dans la langue de nos clients potentiels.

Nous pouvons choisir de créer un site multilingue contenant les mêmes informations dans toutes les langues. Dans ce cas, les différences culturelles des clients locaux ne seront pas prises en compte. En revanche, un site Internet dont le contenu est adapté en fonction de chaque langue est plus proche de la culture locale et des intérêts de chaque client.

Le multilinguisme dans l'entreprise : le site Internet

Un site multilingue est rentable

Nous préférons lire des textes rédigés dans notre langue ; nos clients aussi. Un site Internet multilingue nous permet de développer une stratégie de proximité très rentable ; il est plus probable que les clients potentiels acquièrent des produits ou établissent des relations commerciales avec un fournisseur qui communique avec eux dans leur langue :

  • Les personnes accédant à des informations rédigées dans leur langue comprennent mieux les messages commerciaux ;
  • Ils les retiennent plus facilement ;
  • Ils s’en sentent plus proches et y seront donc plus sensibles.

Le coût de l’adaptation linguistique à un marché local, qu’on appelle localisation, permet une amélioration du service et contribue à la fidélisation du client final. C’est donc un investissement rentable à court et à moyen terme.

Pour optimiser la répartition des informations sur le site Internet, il est préférable de concevoir et de créer d’emblée une structure multilingue. L’ajout d’autres langues sur un site structuré au départ dans une seule langue peut compliquer par la suite l’inclusion de contenus. Aussi bien pour des aspects de langue que de conception, il est essentiel de compter sur une équipe de professionnels qui nous conseillent et nous aident à concevoir un site clair, simple et optimal du point de vue communicatif. Idéalement, tous les professionnels impliqués –l’entreprise, le concepteur Web et le prestataire de services linguistiques– travailleront en équipe pour assurer la maintenance et l’optimisation du site.