Trois stratégies pour traduire des contenus

La traduction de contenus est un élément clé pour pénétrer de nouveaux marchés et fidéliser votre clientèle à l’étranger. En fonction du budget et du temps disponibles, vous pouvez adopter trois stratégies différentes pour traduire vos contenus.

Trois stratégies pour traduire des contenus

Il n’est pas recommandé d’utiliser l’anglais comme langue unique pour communiquer avec vos clients étrangers ; il est préférable d’établir une stratégie linguistique multilingue et d’adopter la langue de chaque client et de chaque marché.

Mais il ne faut en aucun cas tout traduire vers toutes les langues. Il est essentiel d’analyser et de sélectionner les contenus pour déterminer ce qui va être traduit ou non en fonction des textes et de l’objectif souhaité, afin de trouver l’équilibre.

Quelques conseils :

  • Éviter de traduire des contenus très spécifiques qui changent fréquemment (par exemple, des articles de la presse quotidienne).
  • Traduire des contenus généraux et neutres (les services que vous proposez, votre catalogue de produits, etc.).
  • Adapter ou rédiger des contenus pour un public cible spécifique (des brochures pour un salon, une promotion pour un pays en particulier, etc.).

Nous nous sommes inspirés de l’article Three Strategies for Translating Marketing Contents pour créer cette infographie.